PBLV 3524 - jeudi 26 avril


Léa est au lit. Babeth lui demande de se préparer, elle a quelque chose à lui montrer et ça ira beaucoup mieux. Elle ne peut pas lui dire ce que c’est. Après elle ne verra plus les choses de la même manière.
Mirta est au bar avec Thomas. Claire est plutôt du genre nature, mais elle a fait de son mieux. Pour Mirta, la bonne volonté ne suffit pas toujours. Elle n’est pas discrète.
Jeanne est avec Mila. Mila a des céréales, Elise détestait cette marque. Elle ne fait pas la même chose qu’Elise. Mais Jeanne ne souhaite pas qu’elle la remplace. Mila trouve que le tailleur de Jeanne est ringard. Vincent arrive et la trouve mignonne dans cette tenue. Cela fait rire Mila.
Barbara est avec Alison. Barbara lui demande si elle a revu Abdel. Apparemment on sait que les flics veulent cacher des choses. Barbara lui demande d’arrêter de penser qu’elle peut l’aider. Il ne l’a jamais écoutée et elle ne voit pas pourquoi il le ferait avec elle.
Luna est avec Mirta. Laetitia prenait sa pause dans une chambre avec son fils. Il lui faisait réviser son espagnol. Pour Mirta, passer son bac n’est pas vraiment compatible avec ses horaires. Elle va lui alléger son planning. Claire va aussi l’aider.
Mila arrive au food-truck. Vincent lui présente Francesco. Elle va prendre un hamburger. Elle lui donne le papier des allocations. Ils doivent presque 300 euros. Ils ne toucheront rien le mois prochain s’ils ne les paient pas maintenant. Il veut faire un chèque à l’ordre de la caf, mais ils ne prennent que du cash à cause des impayés. Il lui donne 300 euros et ils trouveront un arrangement pour qu’ils remboursent plus tard. Francesco voit qu’il s’est fait plumer comme un pigeon. Vincent le sait mais il espère que non.
Babeth emmène Léa à un endroit. Elle lui demande de ne pas poser de questions. Elles sont dans une maison. Léa voit que la mort de Patrick l’a fait péter un plomb. Patrick arrive, Léa est sous le choc, elle le prend dans ses bras.
Yolande est avec Mirta. Jocelyn est tout de même touché par la mort de Patrick. Claire arrive. Yolande voulait la remercier pour son aide. Si elle a besoin d’aide elle peut compter sur elle. Mirta voit qu’elle sait se montrer généreuse. Mirta lui propose de prendre un verre quand elle aura fini. C’est avec plaisir.
Patrick et Babeth sont avec Léa. Tout cela est une mise en scène. Ghika est dans le coup. Babeth l’a su à la morgue, ils sont venus lui dire. Tout doit rester secret encore quelques semaines, même au commissariat. Léa est folle de rage, elle le gifle, elle était au fond du trou. Lecomte arrive, c’est elle qui a eu cette idée à la con.
Mila est avec sa mère. Sa mère lui demande s’il lui reste de l’argent. Elle n’a rien sur elle, elle ne peut rien s’acheter à la cafet. Elle lui demande de lui laisser un petit billet. Mila refuse. Sa mère lui demande d’aller lui chercher une bière. Mila préfère partir.
Jeanne rentre et voit Vincent. Il a fouillé dans les papiers de Mila. Elle lui a demandé de l’argent. Elle doit de l’argent à la caf. Sauf qu’elle a un courrier précisant qu’ils effacent leur dette. Elle est rusée. Pour Vincent, c’est une menteuse et une manipulatrice. Jeanne ne lui trouve que des qualités. Jeanne pense qu’elle doit retourner au lycée, elle a de sérieux atouts pour réussir.
Roland est au bar avec Thomas. Claire et Mirta semblent devenir copines. Elles sont en terrasse. Mirta est désolée de l’avoir mal jugée. Elles trinquent, à elles. Roland est content, mais Thomas veut une vraie preuve d’amitié pour l’engager au bar. Elles se font la bise et se tapent dans la main. Thomas l’engage.
Lecomte est avec les Nebout. Lecomte précise à Léa que tout cela doit rester confidentiel. Tout était prévu depuis le début. C’était des balles à blanc. Il a été crédible pour faire croire à sa mort. Il a voulu prévenir sa femme. Lecomte lui a demandé d’aller à l’hôpital afin que Ghika officialise sa mort.
Babeth et Léa ont appris la mort par Ghika. Léa s’est effondrée. Ils ont fait ce qu’ils ont pu mais Patrick n’a pas survécu à ses blessures. Sans Patrick, l’opération n’aurait pas été possible. Patrick lui demande de lui en parler. Il y a quelques mois Abdel est entré dans son bureau, il s’occupait de LIberati. Abdel leur a dit qu’ils attendent une grosse livraison de drogue. il n’avait pas plus d’infos sur cette livraison. Abdel a proposé de rentrer dans cette famille, gagner leur confiance. Il pouvait rentrer en prison pour n’importe quel prétexte et se rapprocher de Matéo. S’il est démasqué il est mort. Il voulait en échange que son père soit gracié et libéré.
Lecomte a fait croire que Fedala avait tué Patrick. Il fallait tout faire pour éviter les ravages de cette drogue. Le mensonge dépendra de Fedala, et du temps qu’il mettra à réunir les infos. La vie d’Abdel ne tient qu’à cette mise en scène. Lui il est tout seul aux Baumettes.
Abdel demande à Karim de calmer le jeu avec les Liberati. Cela va être la guerre. Karim lui précise que c’est fini, il n’est plus son fils.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

PBLV Plus belle la vie en avance

PBLV 3525 - vendredi 27 avril